Project Cosplay: Rabbit Doubt

Introduction

Doubt… Un magnifique manga de type thriller psychologique écrit et dessiné par Yoshiki_Tonogai. Et malgré l’ambiance prenante et parfois glauque, le contraste du masque de lapin rend les personnages pourtant tellement “attachant”. Yosh, c’était décidé… j’ai longtemps hésité à commencer un cosplay (par crainte de ne pas le terminer), mais là… mon premier sera donc le fameux masque de lapin de Doubt! *_*

00_intro1.jpg

* Note: cet article n’est pas un tutoriel de A à Z, mais plutôt un guide fil conducteur pour les bricolos qui n’ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis! 😉

Methode de travail

Alors, d’abord il faut trouver une référence pour le masque. Un petit montage vite fait dans photoshop me permet de me donner une idée des dimensions du masque.

00_project1.jpg00_project2.jpg00_project3.jpg

Bon, maintenant plusieurs questions me venait à l’esprit: par quoi commencer? Comment faire un masque à la fois léger, facile et rapide à faire (^^’)?
Papier maché? Base de grillage? Polystyrène? Boule de riz?… Mon choix s’est porté sur le polystyrène extrudé (panneau d’isolation thermique) qui se révèle être abordable, solide et maniable à la fois (on coupe et ajuste au cutter). De plus, je souhaitais un masque agréable à porter, l’idée de partir sur base d’un casque de protection cheap donc aussi à prendre 😉 Allez hop, direction Brico pour chercher les matériaux nécessaires ^^

Kit list:

  • 1 panneau d’isolation thermique (*)
  • 1 tube de colle forte (Patex universelle)
  • 1 bombe de colle en spray
  • 1 petite bombe de peinture noire mat
  • 1 petite bombe de peinture rouge mat ou brillant
  • 1 petite bombe de vernis brillant
  • 1 casque (j’avais déja)
  • 1 kit Polyset (résine et fibre de verre pour réparations diverses)
  • 1 kit d’enduit Polyester (combinaison pâteuse pour petites réparations diverses)

* 1 bombonne de peinture blanc cassé

  • 1 morceau de tissu gris clair (**)
  • Peinture rouge
  • Morceaux de grillage en fil de fer fin
  • Fil de fer (pour “attacher” les différentes partie de polystyrène ensemble)
  • Plusieurs types de papier de verre pour poncer: P80, P120, P180
  • 1 bombe de spray waterproof (comme pour les chaussures en daim)

Outils:

  • Latte (ou règle) et marqueur permanent
  • Cutter
  • Paire de ciseaux, voire pince coupante
  • Pistolet à colle
  • Paire de gant en latex (sauf si vous préférer faire les tâches de sang à la main…)

Durée de travail estimée:
environ 10 jours de boulot, à raison de 3h par jour en semaine et un week-end entier ^^”

(*) Vous serez tenté de prendre du polystyrène expansé car moins cher…: NON!!! Vraiment pas assez solide, difficile à peindre à la bombone et surtout… il fond avec la colle!

(**) Dans ce cas-ci j’ai récupéré un rideau doux inutilisé en coton. Evitez l’utilisation de voile (pas assez épais)

01_stuffs.jpg
Et hop! Ikimashô~

Decoupage?

L’idée est donc de superposer plusieurs niveau de panneau de manière à construire le masque de haut en bas. Je découpe alors plusieurs cercle, que j’évide de l’espace nécessaire pour faire passer une tête, le tout étant réajusté au cutter par la suite 🙂
Par mesure de sécurité, je recommande hautement l’usage de gant pour toutes les étapes de découpage!

02_cut1.jpg
Premier niveau: check!

02_cut2.jpg

02_cut3.jpg
02_cut4.jpg
Bwaaaaah, mais c’est qui celui là? xD

02_cut5.jpg
02_cut6.jpg
Ne pas oublier l’espace pour (mes) yeux (les vrais yeux sont beaucoup plus grand)

02_cut7.jpg
Mais qu’il est beau mon lapin YMCA xD

Collage

03_patex1.jpg
Ok… maintenant on attaque la partie gluante du travail!

03_patex2.jpg
Personne n’a vu mon tube de mayonnaise?

03_patex3.jpg
Super mon presse papier…

03_patex4.jpg
03_patex5.jpg
“I’m a happy rabbit (but without ears…)”

Oreilles!

Passons désormais au façonnage des oreilles. Toujours en se basant sur les proportions du plan, j’utilise deux déchets du découpage des niveaux pour tailler les oreilles. Tout ceci sait se faire aisément au cutter 🙂 Il faut juste un peu de patience (et de dextérité).

04_ear1.jpg
Et d’un

04_ear2.jpg
Et de deux!

04_ear3.jpg
Afin de renforcer le lien entre les oreilles et la tête, je place une cheville dans la base de l’oreille, celle-ci sera donc vissée de l’intérieur du casque (!!!Attention, tenir compte de l’angle d’inclinaison relativement fort de l’oreille sur le casque)

Fixation du casque

Maintenant que les niveaux sont biens solidifiés, on peut fixer le casque définitivement, pour cela on va avoir besoin du Polyset de résine et de fibre de verre. Attention, la fibre de verre est très coupante malgré son aspect brut (manipulé à mains nues, les micro coupures seront très très nombreuses…), je ne saurais que recommandé l’utilisation de gant (un fois de plus).

Tout l’art du polyset est de faire un mélange solidifiant, badigeonner l’endroit que l’on veut fixer, puis appliquer la fibre de verre. Ne faites pas de portions de mélange trop grand: la mixture se solidifie assez vite (dans les 5 minutes). Procédez par petites étapes pour éviter tout gaspillage.

05_poly1.jpg
C’est un bon plan de prédécouper ses bandes à l’avance 🙂

05_poly2.jpg
Un petit caca rouge (a)

05_poly3.jpg
Ah bien, ça prend forme!

05_poly4.jpg
Moi tout ce boulot ça me donne soif quoi xD

05_poly5.jpg
Mais… qui a vomi sur mon casque de Darth Vador -.-‘

Yeux

Pendant que tout ce beau monde sèche, on va travailler les yeux (désolé, pas de photos… T.T)

A partir d’un déchet de panneau d’isolation on coupe un cercle que l’on découpera dans le sens de sa longueur (car trop épais). On obtient ainsi deux ronds similaires d’épaisseurs identiques!
Il n’y a plus qu’à légèrement ajuster les bords au cutter et poncer au P80 pour le rendre plus “lisse”.

Ceci fait, la mise en peinture peut se faire à la bombe: 1 sous-couche noire, 2 couches de rouge, 1 couche de vernis brillant 🙂

Ponçage

Maintenant que tout est bien seché, il va falloir égaliser le tout sans quoi on se retrouve avec une tête toute difforme.
La première étape est de poncer à la souris pour retirer le plus gros
06_poncage1
06_poncage2

Ceci fait, il faudra, idéalement repasser une deuxième fois avec de la résine pour reboucher et/ou créer du volume sur certaine partie de la tête qui aurait été mal coupée au cuter précédemment. Attendez tout de même deux petites heures de séchage avant de procéder à un deuxième poncçage à la souris.
06_poncage3

06_poncage4
Oh que t’es joli toi *_*

Habillage

Bon, c’est l’heure d’habiller ma petite copine parce qu’elle va prendre froid <3

07_cloth1
Cro mimi quoi avec son châle xD

Avant tout, préparez et marquez les endroits où vous souhaitez créer des cicatrices et des défauts avec le marqueur permanent.
C’est également le moment de coller sur le masque les morceaux de grillages qui formeront une sorte de “fond” comme si le masque était déchiré à certains endroits

L’idée est d’envelopper le tout d’un même morceau de tissu pour donner l’impression qu’il s’agit d’une pièce, par la suite on s’occupera des déchirures et autres défaut-mytho.
07_cloth2
07_cloth3
Commencez par découper un graaaaaand morceau de tissu qui déborde largement sur le côté du masque et coller le haut du casque en son centre. C’est notre point de départ pour suivre les lignes du masque. Progressivement grâce à la colle en spray, collez le tissu tout en suivant les courbes. D’abord par l’avant, car c’est la première chose qui se voit, il faut faire en sorte d’avoir le moins de pliures possibles pour que ce soit “lisse” et naturel. Grâce aux “cicatrices” qui devront également être faite, ça vous permettra de séparer certain morceaux de tissu pour mieux les placer par la suite.

Il faudra souvent décoller et recommencer pour arriver à un résultat satisfaisant… Alors courage! Je n’ai pas beaucoup de conseils pour celà, c’est une tâche qui se fait au feeling ^^”

Idem pour les oreilles
07_cloth4

Epic WIN! Vous y êtes arrivé! 😀
Désormais on peut fixer les oreilles: mettez juste une noisette de colle sous les oreilles et visser-les sur le masque. Masquez les points d’attaches avec les morceaux de tissus restant 😉
07_cloth5

Chemise de sang

La partie la plus simple du cosplay… comment tacher une chemise blanche? ^^”
Pour ma part j’ai enfilé une paire de gant en latex et fait les tâches à la main. Nul besoin de diluer la peinture, on peut l’appliquer directement, comptez quand même une grosse heure de temps de séchage. Ce type de peinture se retire aisémenent au white spirit.

08_shirt1
08_shirt2

Final..

Et bien, je pense qu’on est arrivé à la fin… Il reste juste à coller les yeux (avec la colle en tube). Une fois que le tissu collé est bien séché, avec le marqueur permanent terminez à dessiner le nez et la bouche, renforcer le contour des yeux dessiner des cicatrices ou des lacets… je laisse libre cours à votre imagination (dans le manga ils ont tous des masques différents ^^).

Avant de le porter, je conseillerai de passer une ou deux couche de spray imperméabilisant, juste au cas où vous risquez de le sortir et que la pluie fait son apparition ^^”

Admirez désormais le résultat votre dur labeur!

09_final1
09_final2
09_final3
09_final4
09_final5

Ganbatte yo!!!

 

Cadeau: un lapin dansant sur Just Dance 3…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Hello 🙂
    Merci pour les commentaires, je suis tout à fait conscient que le “tutoriel” reste évasif et est loin d’être un véritable mode d’emploi qui prend le cosplayeur par la main pour décrire étape-par-étape ce qu’il faut faire 😉
    Je suis moi même cosplayeur débutant (à l’origine je suis photographe…) et j’ai de piètre capacité didactique… j’ai également pas mal improvisé pendant la construction de ce masque… le mauvais mélange pour écrire un tutoriel donc :p J’espère néanmoins avoir pu donner un coup de poucer à mes lecteurs afin d’entamer la construction de leur masque personnel 🙂

  2. Bonjour ! J’ai fais le rabbit doubt pour la Dijon saiten. Je suis très contente, le tuto est très explicite grace aux images !
    Après, comme dit Pauline il manque quelques infos mais c’est là que la débrouille nait. Je me suis bien amusé en le faisant et le résultat attendu est bien présent ! Encore merci, sinon j’en serais encore avec mon papier maché 😉
    Bonne continuation

  3. Il manque des expliquations : l’épaisseur de la plaque, comment faire pour la coupe en biais,… Je veux pas faire pas ma rabat-joie parce que c’est déjà bien mais il manque des informations pour le cnstruire. Désolé.

  4. Salut,

    Je suis dans le nord, et j’avais l’intention de faire le masque de doubt pour une occasion spéciale. Le problème c’est que c’est le 2 juin et je sens que j’aurai pas le temps de le fabriquer…
    Est ce que tu penses que ce n’est pas trop te demander de me prêter le masque pour cette occasion de cosplay? Ce serait une bonne occasion de te faire connaitre car à ma connaissance, personne n’a réussi à faire un masque doubt sauf toi.
    Je payerai bien évidemment les frais de port

    Dit moi vite.
    André

  5. waouw vraiment génial!! ça a l air facile ( grâce aux photos on comprend et visualise bien ) mais avec mes deux mains gauche je vais réfléchir avant de m y mettre!!
    en tout cas chapeau ( ou plutôt masque de lapin XD) lol je c c’est pas drôle mais ct pas fait pour…. U_U

    en tout cas je garde ce tuto sous la mains
    merci encore pour ce partage!!!