Fukumi 2.0, notre compte rendu!

Bannière Fukumi Expo © Snö

Curieux de découvrir cette nouvelle petite convention, nous nous sommes rendu à la Fukumi 2.0 sans vraiment savoir à quoi s’attendre. Bref, comme une première. Les photos de l’année précédente, sur les réseaux sociaux, semblaient prometteuses mais nous savons tous comment l’organisation d’une convention peut vite tourner au cauchemar. Alors cette Fukumi? Stop ou encore? 🙂

Première impression

Du choix parmi les Food Trucks… et pas de file d’attente :p

Nous sommes donc arrivées ce dimanche en début d’après-midi. Il faut bien avouer que nous avons été surpris du grand espace vide à l’entrée du bâtiment. Les personnes aux Food Trucks, installés à l’extérieur, se comptent sur les doigts de la main… 😮

Direction l’entrée principale pour consulter le plan du salon. Par contre, aucun “programme” du jour n’est affiché, pourtant présent sur le site… un oubli?

Nous rentrons par le halle 4, et là,… il n’y a pas foule à ce moment là 😮 Pause de midi pour tout le monde?

L’entrée mène directement sur le stand d’initiation Thuy Phap d’une part, et les photographes de l’autre 🙂

Nous échangeons quelques mots avec l’organisatrice, à l’accueil, avant de continuer la visite. Hauts les coeurs, nous y sommes alors, voyons tout ce que Fukumi nous propose! 🙂

Les stands

A l’instar des grands salons, nous retrouvons les shops dès les premiers mètres. Goodies manga, boissons, snacks, Funko Pop, déco… On y retrouve un peu de tout, sans pour autant avoir une multitude d’articles redondants.

La rangée suivante regorge de jeunes artistes: dessins, bijoux, badges, pins, builders… l’offre est très variée et attire le regard. Difficile de ne pas s’arrêter à chaque stand pour découvrir leurs créations.

Sacré Mango! 😀
Une petite faim? (c) Eléa Berdat
Fursuiiiit 😀 (c) Chamanite

La découverte

Au détour des shops, nous sommes intrigués par ce qui semble un jeu de société avec des figurines de sumotori. C’est son créateur, Benoît Remy, qui nous fait découvrir avec passion son projet. Un jeu à la fois, d’adresse et de stratégie, inspiré des combats de sumo. Ce jeu était également présenté à MIA quelques semaines plus tôt.

Crazy Sumotori!

Les curieux pourront découvrir et suivre le développement de son projet depuis son compte Facebook 🙂

Les animations

Pour passer le temps, nous avons droit à plusieurs coin gaming (par UBCP, Gaming Zone Player Liège ) et Touhou Online, ainsi que des jeux plus classiques présentés par Passerelle Japon. C’est, d’ailleurs, la même équipe qui s’occupe essentiellement de l’animation sur la grande scène (un peu délaissée au fond du bâtiment): quizz, karaoké, blind test~

Notons également la présence du Bonsaï club de Liège venu exposer quelques beaux spécimens.

Bonsaï Club de Liège

Plus loin, le stand de Red Comet présente ses modèles réduits de l’univers Gundam

Le plan mentionne également une “expo cosplay”, mais il faudra se contenter de moins d’une dizaine de cosplay exposés dans un coin. Nous aurions aimé connaitre: le créateur, le nombre d’heure consacré à la conception, les matériaux utilisés, le coût,… :/

Expo Cosplay

Les Furries!

Mais si nous avons fait tout ce chemin, c’est avant tout pour rencontrer de magnifiques fursuits! Poils longs ou courts, colorés ou réalistes, voire complètement fantaisistes… Nous sommes ravis! Vraiment superbes! 😀

En bref

Oui, c’est tout petit et peu lumineux. Oui, nous sommes loin de la marée humaine de MIA/FACT/Japan Expo,-qui restent incomparables- mais quelle satisfaction de déambuler dans une convention sans se bousculer ou se marcher sur les pieds. Malgré tout, l’ambiance générale qui s’en dégage est très conviviale, comme si tout le monde se connaissait. Là où les grosses conventions placent les jeunes créateurs dans des emplacements peu fréquentés, Fukumi, au contraire, les mets vraiment à l’honneur! 🙂

Depuis le début de sa campagne de communication, Fukumi rime avec fursuit, notamment de par sa mascotte. Sur ce point, nous ne sommes pas déçus, et ce, même pour un dimanche après midi! Si l’on se réfère aux photos du samedi, ils étaient encore plus nombreux! La Fursuit Parade sera vraiment à vivre pour la prochaine édition!

Beaucoup de point reste à améliorer, mais nous sommes dans la bonne direction. Le parking est gratuit. La caisse à l’entrée du parking Denis placée étrangement, car cela créé un grand vide avant d’arriver au bâtiment. La diversité des Food Trucks + cafétéria est très appréciable; il faudrait, peut-être, plus de poubelles à l’intérieur. Nous remarquons aussi quelques incohérences sur le plan (inversion des stands nr 45 et nr 50 par exemple). Attention, les toilettes sont payantes (0,50€). Notez aussi l’absence de distributeur de billets; il faut donc prévoir suffisamment d’argent liquide. Aussi, l’agencement du bâtiment fait entrer très peu de lumière, ce qui renforce cet aspect de “hangar” fermé :/

Nous sommes néanmoins surpris de ne pas avoir vu plus de visiteurs ce dimanche, après toute l’activité et les commentaires sur la page Facebook ces derniers jours. Vivement la troisième édition, qui sait, avec encore plus d’activités et plus d’invités. Fukumi reste une petite convention très intéressante et différente de ce que les grosses pointures ont pour habitude de proposer. Nous leur souhaitons une très bonne continuation dans ce projet!

Ja ne~

Galerie Photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.